samedi 14 mars 2015

A ma source gardée de Madeline Roth



 
Broché:  60 pages
Éditeur : Thierry Magnier Editions
Parution :  11 février 2015
Collection : Romans
 
07€20
 
MA NOTE: 8/10
amazon.fr 



Jeanne retrouve une bande d'amis à chaque vacances dans le village de sa grand-mère. Lucas se joint à eux, Jeanne en tombe amoureuse, éperdument. Lui aussi sans doute. Ce bonheur l'habite, elle en aime le secret, elle aime tout de lui. L'été suivant alors qu'elle revient par surprise, elle comprend que cet amour n'est pas complètement réciproque, pas comme elle le pensait. C'est le trou noir qui l'absorbe. Il lui faudra du temps pour en parler, pour évoquer cet enfant qu'elle attendait et qu'elle n'aura pas...
Premier roman, ce monologue puissant restitue avec une incroyable justesse les mots du chagrin, de la perte, de l'amour non partagé.
  
Mon avis: Un court monologue vraiment très émouvant sur la perte d'un premier amour, un texte d'une intensité rare qui vous prend le cœur et vous fait chavirer.

Du coté de l'histoire: A ma source gardée, est le monologue de Jeanne, une jeune adolescente qui découvre l'amour et ses premiers émois avec Lucas. Malheureusement, les deux  adolescents ne se voient qu'au moment des vacances et lorsqu'elle revient chez sa grand mère, dans le petit village à l'improviste pour faire une surprise à ses amis mais surtout à celui qu'elle aime, elle va aller de déconvenue en déconvenue. Cette douce surprise qu'elle s'est mainte fois imaginée dans sa tête ne va pas se passer vraiment comme elle le désirait. Lucas, ne sera pas resté à l'attendre et elle le découvrira en douce compagnie.Commence alors un monologue d'une intensité rare dans lequel, elle va nous raconter, son amour pour ce garçon, son chagrin et la perte de celui qu'elle aimait tant.
Du coté de l'écriture:  Nous retrouvons dans ce texte, la jolie plume de Madeline Roth que j'avais découvert dans son autre roman: l'été de Léa que j'avais beaucoup aimé également  pour sa tendresse et ses émotions. Dans ce roman-ci qui s'adresse plus aux adolescents, l'auteure aborde aussi le thème du premier amour, mais ce monologue est rempli d'une sincérité qui nous touche en plein cœur, avec des mots justes et une tension poignante. Je me suis retrouvée plusieurs fois au bord des larmes en découvrant ce que vivait cette toute jeune fille, qui,avec la perte de ce tout premier amour, perdra aussi l'enfant qu'elle attendait de lui, mais surtout elle se perdra elle-même..
En conclusion: Un roman très court mais d'une intensité rare, une sincèrité dans l'écriture de l'auteure sans jugement ni accusation, non, juste des mots sur les maux que ressent cette jeune adolescente perdue face à son immense chagrin. Un monologue puissant , émouvant qui ne laisse pas indemne.
Je le conseille aux adolescents dès 13 ans.
Extraits: 

"Et puis je l'ai vu.
Dans un coin de la salle, là. Vers l'escalier.
Je l'ai vu qui l'embrassait.
Et en plus, je crois...Je crois que je les ai trouvés beaux, tous les deux.
Tom et lui."

il y a quelque chose que tu ne sais pas. Que je dois te dire. Après, seulement, je pourrai peut-être continuer à vivre, ou pas continuer, mais juste vivre, autrement.

Cette lecture fait partie de mon challenge Jeunesse/Young Adult [2014-2015]

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire