mercredi 9 août 2017

Le génie de la lampe de poche d’Émilie Chazerand


Le génie de la lampe de poche d’Émilie Chazerand
Broché: 240 pages
Éditeur : Sarbacane
Parution : 23 aout 2017
Collection: Pépix
 
10€90
amazon.fr
Je m'appelle Vladimir Poulain, j'ai dix ans et je vis le pire été de ma vie. Ma mère a décidé de m'expédier en colonie de vacances... Elle se fiche bien que mes lunettes m'empêchent de faire du sport ! « La Joie dans les bois », c'est un camp situé entre l'autoroute, un abattoir et une station d'épuration. En plus, je suis coincé dans une tente entre un gars qui pue des pieds et un autre qui parle en morse (pas l'animal, le code secret). Le directeur est un psychopathe qui nous oblige à nager avec des poissons morts et la cuisinière a des recettes très spéciales... Tout ça aurait pu virer à la catastrophe si je n'avais pas rencontré Eugène Von Génial, le génie enfermé dans ma lampe de poche. Hé oui, un vrai génie, dont le métier est d'exaucer des souhaits. Mais, on ne va pas se mentir : il est très loin d'être doué... 

Mon avis: Je remercie tout d'abord les éditions Sarbacane pour l'envoi de ce nouveau roman de la collection Pépix qui paraitra le 23 aout prochain et c'est encore une franche réussite pour cette magnifique collection destinée à nos plus jeunes lecteurs, j'ai vraiment beaucoup ri en lisant les aventures de notre petit Vladimir envoyé par sa maman dans un drôle de camp de vacances où faut bien l'avouer  tout n'est pas très rose.

 

Du coté de l'histoire: Nous suivons notre petit Vladimir qui a été envoyé par sa maman dans une colonie de vacances qui porte le doux nom de « La Joie dans les bois »  mais attention, je vous préviens que juste le nom est joli car ce qui se passe à l'intérieur de ce camp de vacances s'apparente plus à un cauchemar pour nos jeunes vacanciers qu'à une réelle partie de bonheur. Déjà commençons par le directeur du centre, un réel psychopathe qui plus est, est entouré de personnes des plus bizarres et puis le lieu n'est pas vraiment idyllique non plus, le camp est situé dans un ancien abattoir juste à coté de l'autoroute, dans un endroit des plus ragoutant, on pouvait rêver mieux comme vacances. Vladimir a tout pour croire que sa mère qui a du trouvé la pub pour cette colonie de vacances dans un Kebab avait vraiment envie de se débarrasser de lui mais voilà qu'un jour alors que notre petit garçon était seul dans sa tente, il découvre dans sa lampe de poche un étrange personnage qui va tenter de l'aider à survivre dans cet enfer...
Rire et Frissons garanties ...

Du coté de l'écriture: J'ai beaucoup  aimé la plume d’Émilie Chazerand, (qui est d’ailleurs l'auteure de la fourmi rouge dont je vous parlerais ces prochains jours et qui paraitra également le 23 aout dans la collection Exprim') , sa plume est extrêmement drôle et perspicace, notre petit Vladimir va en voir de toutes les couleurs dans ce camp de vacances et l'auteure va nous emmener rapidement auprès de lui pour nous faire découvrir cette folle épopée. Les mots sont simples et l'histoire est attrayante, idéale pour nos jeunes lecteurs qui pourront s'identifier à merveille à ce petit garçon de 10 ans mais espérons que ça les bloque pas lorsque leurs parents décideront de les envoyer en colonie de vacances car celle-ci est comment peut on dire.. assez spectaculaire :) . J'ai beaucoup aimé les petits bonus que nous retrouvons au fil de notre lecture, marque de fabrique de cette collection qui je trouve est une très bonne idée, j'adore à chaque lecture découvrir ce que les auteurs de cette collection nous réserve comme petits cadeaux dans ces bonus. J'ai vraiment beaucoup ri en lisant ce roman, j'ai passé un très très bon moment de détente et je suis certaine que nos petits lecteurs se régaleront avec Vladimir et sa petite bande.  Je n'oublie pas bien-sur de parler des illustrations de Joelle Dreidemy ( l'illustratrice de notre petit Popy la tornade) son coup de crayon est totalement reconnaissable et comme dans ses deux autres pépix, j'ai complètement craqué pour ses petites merveilles qui accompagnent à si bien l'histoire, je suis vraiment fan de ses illustrations.

En conclusion : C'est encore un excellent roman que Pépix nous offre là, il y a du suspens, du rire, un peu de frisson également et de la franche camaraderie , nos petits héros vont en voir de toutes les couleurs dans cette étrange colonie de vacances et j'ai adoré ce petit génie de la lampe de poche, un petit génie je dirais complètement différent de ce qu'on aurait pu penser et j'avoue que j'ai complètement craquée sur lui, dommage qu'il ne soit pas arrivé dans l'histoire un petit  peu plus tôt.
Je conseille vraiment ce tout nouveau roman à paraître le 23 aout prochain pour tous nos petits lecteurs mais aussi pour les plus grands comme moi qui apprécieront je suis certaine, l'humour de cette auteure et les magnifiques illustrations. J'espère franchement que nous retrouverons bientôt Vladimir dans une autre aventure.


A paraitre également de cette auteure, le 23 aout dans la collection Exprim' , la fourmi rouge 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire