samedi 12 août 2017

Phobos de Victor Dixen


Phobos de Victor Dixen 
Broché: 528 pages
Éditeur : R-jeunes adultes
parution : 11 juin 2015
Collection: R
17€90
 amazon.fr
 
Six prétendantes.
Six prétendants.
Six minutes pour se rencontrer.
L'éternité pour s'aimer.

Il veulent marquer l'Histoire avec un grand H.

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d'un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l'oeil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l'émission de speed-dating la plus folle de l'Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.
Elle veut trouver l'amour avec un grand A.
Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l'une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l'amour. Elle a signé pour un aller sans retour...
Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

Mon avis: J'avais ce livre dans ma PAL depuis sa sortie en 2015 et je n'avais toujours pas pris le temps de le sortir, oui je sais honte à moi, vous allez me dire mais malheureusement ce que j'appréhendais est arrivé même si le concept du roman et la plume de l'auteur m'ont beaucoup plu, je ne suis pas arrivée à complètement rentrer dans l'univers de Victor Dixen. 
 
"Droit devant, Léonor. Il n'y a rien pour toi derrière. Pas de famille, pas de liens. La Terre n'a rien à offrir aux parias comme toi. Mais Mars ! Regarde les étoiles, elles t'appellent - et surtout, ne te retourne pas ! "

Du coté de l'histoire: Je ne vais pas trop m'éterniser dessus parce que bon nombre d'entre vous ont déjà lu ce roman mais je vais faire un petit résumé tout de même pour ceux ( s'il en reste des comme moi, très retardataires se fassent une petite opinion, même si je vous avoue qu'il faudrait peut être aller un peu voir du coté des pro Phobos :) ).
Nous suivons Léonor, une jeune fille orpheline que la vie n'a pas épargnée depuis sa plus tendre enfance.
Elle s'est engagée avec cinq autres jeunes filles toutes aussi perdues qu'elle dans un jeu télévisé nommé Genesis qui va leur permettre durant cinq mois de rencontrer tour à tour six garçons lors de speed-dating assez spéciaux.
Ce jeu n'est pas vraiment comme tous les autres jeux télévisés qu'on peut voir puisque celui-ci a la particularité de se passer à bord d'un vaisseau menant nos douze candidats sur la planète mars pour ensuite y vivre ( peu commun je l'avoue) avec la personne qu'ils auront choisi durant ces cinq mois de voyage.
Alors voilà, nous suivons pendant ce premier tome ces douze prétendants qui vont tenter de trouver l'amour et surtout ils vont également marquer l'histoire de l'humanité mais à quel prix?

Du coté de l'écriture: J'ai beaucoup aimé la plume de Victor Dixen et j'ai beaucoup apprécié l'histoire en elle-même qui j'avoue n'est pas commune mais j'ai eu beaucoup de mal à me mettre dedans car j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup trop de longueurs dans ce premier tome, alors je sais que l'auteur place l'histoire et ses personnages mais j'ai vraiment réussi à rentrer dans cette histoire que quelques chapitres avant la fin et c'est bien dommage car comme je vous le disais plus haut j'ai beaucoup aimé le concept.

En conclusion: Je suis pas mal déçue par ce premier tome qui pour moi est beaucoup trop long à poser ses marques mais j'avoue que le concept m'a beaucoup plu. La plume de l'auteur est agréable et je vais donc poursuivre la lecture de cette saga car je suis très curieuse et j'ai déjà les autres tomes en espérant que le second tome sera à la hauteur de la fin de celui-ci.

"Aimer, c'est se battre pour ce que l'on croit être le meilleur pour l'autre... même si l'autre ne le sait pas. L'amour que je t'offre, Léonor, c'est une bataille. Celui de Mozart, c'est une capitulation."


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire