dimanche 11 décembre 2016

Le silence des canaux de Nadine Monfils

Le silence des canaux de Nadine Monfils

Broché: 256 pages
Éditeur : Pocket
Parution : 27 octobre 2016
Collection: Pocket
6€30

amazon.fr 
 
Riche idée qu'a eue là le commissaire Léon, de remonter le canal de l'Ourcq en péniche ! Ça faisait plaisir à Babelutte, son chien érotomane, et puis... de temps à autre, s'éloigner de sa mère et logeuse, l'omniprésente Ginette, n'est pas pour lui déplaire. Problème : un cinglé anonyme s'est mis en tête de semer des cadavres (sans visage, qui pis est) sur son itinéraire de vacances. Pas moyen d'être tranquille : soudain, la croisière ne s'amuse plus du tout... Et pompon sur le bonnet : Ginette débarque ! 

Mon avis: Ah mais quel plaisir de relire du Nadine Monfils, cet humour qu'elle nous déploie comme à son habitude est vraiment excellent et les personnage de Léon est vraiment sympathique, j'ai encore passé un très bon moment livresque en sa compagnie .

Du coté de l'histoire: Nous retrouvons notre commissaire Léon, toujours aussi atypique et sympathique en compagnie de sa petite bande de bras cassés et de son fidèle compagnon. Cette fois-ci notre commissaire s'accorde une semaine de vacances seul avec Babelutte, son chien, pour oublier les tracas du boulot et surtout pour échapper à Ginette sa mère. Il décide donc d'emprunter une péniche et de voguer sur le canal de l'Ourcq, seul, il sait qu'il va être bien. Mais voilà que tout ne se passe pas comme il l'avait prévu, il découvre un cadavre accroché près de sa péniche , que cela ne tienne , il appelle en renfort ses collègues et décide de s'accorder tout de même ses vacances, ce n'est quand même pas un cadavre qui va l’empêcher de se prendre du bon temps. Mais voilà que le tueur a vraiment décidé de le lui gâcher puisque ce n'est pas un seul cadavre mais plusieurs qu’il découvre à croire qu'on a vraiment décidé de lui gâcher ses vacances et le pire reste à venir pour notre pauvre Léon, voilà que Ginette a décider de le rejoindre, là les ennuis commencent réellement.

Du coté de l'écriture: Comme toujours la plume de Nadine Monfils coule toute seule, son humour noir est vraiment sympathique et les personnages sont encore une fois super attachants. La lecture se fait très rapidement dès les premières pages j'ai été embarquée auprès de Léon et  Babelutte dans cette enquête policière très noire. 
Beaucoup de passages fabuleux, entre les canaux et la forêt, qui fleurent bon le conte de fées bien noir. L'angoisse rôde, comme au cœur d'un cauchemar.

En conclusion : C'est encore un excellent tome   que j'ai découvert, même si ce n'est pas le meilleur que j'ai lu de cette série, parfois un peu trop gore pour ma part. La plume de Nadine Monfils moi j'adore, je passe toujours de très bons moments noirs et déjantés en sa compagnie.

1 commentaire:

  1. Je dis ça a chaque fois, mais il faut vraiment que je découvre cette auteure !

    RépondreSupprimer