mercredi 3 janvier 2018

Le temps des miracles de Anne-Laure Bondoux

 Le temps des miracles de Anne-Laure Bondoux

Broché: 254 pages
Éditeur :Bayard jeunesse
Parution :  8 janvier 2009
Collection : Millesime

13€90
 amazon.fr
 Lorsque les douaniers m'ont trouvé, tapi au fond d'un camion à la frontière française, j'avais douze ans et j'étais seul. Je n'arrêtais pas de répéter :  Je ne savais pas que mon passeport était trafiqué, et en dehors de ces quelques mots, je ne parlais que le russe. Je ne pouvais pas expliquer comment j'étais venu du Caucase jusqu'ici, dans le pays des droits de l'homme et de Charles Baudelaire. Surtout, j'avais perdu Gloria. Gloria Bohème, qui s'était occupée de moi depuis que ma mère avait disparu. Avec elle, j'avais vécu libre, malgré la guerre, malgré les frontières, malgré la misère et la peur. Elle me manquait terriblement, mais j'ai toujours gardé l'espoir de retrouver cette femme au coeur immense, qui avait le don d'enchanter ma vie. 


Mon avis: Toujours dans ma quête à vider cette énorme PAL 2014, j'ai décidé de sortir ce roman jeunesse et franchement j'ai beaucoup aimé, l'histoire est originale, le personnage attachant et l'univers de l'auteure est addictif, j'ai passé un bon moment. 

Du coté de l'histoire :
C'est l'histoire de Koumaïl  un jeune enfant de douze ans, il est réfugié, et s'invente un passé qui se veut idyllique. Il veut à tout prix aller en France,ce pays des droits de l'Homme et de Charles Baudelaire. Il ne parle que le russe, et aime faire des rencontres ; bonnes ou mauvaises, riches et pauvres. Il nous raconte son périple, accompagné par Gloria Bohème, la femme qui l'a élevé à la disparition de ses parents. Il se projette toujours dans un avenir meilleur, sans guerre, sans misère, sans maladie ... 

Du coté de l'écriture: C'est une histoire et un roman magnifique, avec un final on ne peut plus triste, pendant tout ce roman nous  sommes embarqués auprès de ce jeune garçon, dans un mensonge des plus étonnants. Un lecture délicates mais tellement belle j'en ai encore des frissons
Une fin très triste que je ne vous raconterai pas mais qui m'a donné l'impression à moi aussi d'avoir perdu une personne que j'aimais profondément.

En conclusion : Un très beau roman sur le sujet de l'immigration, une histoire de fiction très touchante mais qui pourrait tellement être réelle 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire