jeudi 2 juin 2016

À demain, Lou de Marie-Claude Vincent


À demain, Lou de Marie-Claude Vincent  

Broché: 168 pages
Éditeur :Robert Laffont 
Parution : 07 avril 2016
Collection : Roman
 16€00

amazon.fr  

  Élisabeth, Lou et la petite Laura forment avec leurs parents une famille unie et joyeuse. Jusqu'au jour où Éli part passer le week-end chez une amie et ne revient pas. Bloquée par le silence des adultes, Lou n'ose pas poser de questions. Le corps pressent ce que l'esprit refuse d'accepter, mais admettre qu'Éli est morte serait plus terrible encore que ce mutisme qui, peu à peu, empoisonne tout.

C'est sur cet événement que Lou revient à la veille de ses seize ans, l'âge d'Éli à sa disparition. Comment continuer à vivre sans cette grande soeur qu'elle chérit tant ? Comment se résoudre à devenir plus vieille qu'elle ? Comment cesser d'être " la petite soeur d'Éli " ? Il va bien falloir, pourtant, passer ce cap...

Un roman lumineux, aussi fort que pudique, dont on ressort chaviré d'émotion. 

Mon avis: Je tiens a remercier les éditions Robert Laffont et la masse critique de Babelio pour cette superbe lecture qui m'a en quelques pages émue  et retournée, c'est une histoire triste mais vraiment belle à la fois qui restera gravée au fond de ma mémoire un très long moment.
 
« J’avais douze ans. Je croyais que la vie, c’était ça. (…) Je croyais que ça n’aurait pas de fin. »


Du coté de l'histoire:  Lou a douze ans quand sa grande sœur, Élisabeth, âgée de 16 ans disparait. Ses parents lui annonce qu’Eli a eu  un accident  et qu’elle est  partie, la jeune fille entend ces mots sans réellement les comprendre et décide d'attendre le retour de cette sœur qu'elle affectionnait tant. Peut on à 12 ans réaliser ce qu'est vraiment  la mort ? Lou avec ses mots d'une enfant de 12 ans va nous décrire le temps qui passe, les choses qui malgré elle, disparaissent sans cesse de la maison. Elle va chaque fois,  consigner sur des petits cahiers de couleurs différentes toutes les petites et grandes choses qui se mettent à changer depuis le départ d’Eli, pour qu’elle puisse tout savoir à son retour. Bien qu’elle sache qu’Eli est morte, Lou ne l'admet  pas et se raccroche sans cesse à cette notion de retour. Elle se souvient à chaque instant des derniers mots qu’Eli lui a dit, elle attend qu’elle revienne, car pour Lou, Eli n'a pas pu l'abandonner. Sa sœur va revenir,  s'est indéniable, elle va surgir en s’excusant de l’avoir fait attendre aussi longtemps.  Mais bien-sur, les mois commencent à  passer, et Eli ne revient pas, la jeune enfant s’enfonce de plus en plus dans ce silence et cet isolement... et puis Lou grandit, Lou va avoir 16 ans, l'age qu'avait Eli lorsquelle est " partie" .
Comment peut on se résoudre à devenir plus vieille qu'elle ? Comment arriver à cesser d'être cette petite sœur ?  Lou va devoir apprendre à vivre et à passer ce cap si difficile

Du coté de l'écriture:   La plume de  Marie-Claude Vincent  est juste magnifique, touchante et émouvante, j'ai versé des larmes tout au long de ce roman, il m'a émue et cette jeune fille m'a vraiment touchée, j'ai vite oublié réellement que j'étais dans un roman et les pages ont défilées rapidement car je voulais absolument savoir l'évolution de ce récit et comment allait s'en sortir notre jeune Lou. Le deuil chez l'enfant, un sujet délicat est ici abordé avec justesse, les mots sont précis, les phrases bien tournées, et puis surtout ce livre est également un message d'espoir, l'espoir de faire ce deuil si difficile, l'espoir de pouvoir vivre pour soi et non pour les souvenirs...

En conclusion: À demain, Lou  est un magnifique roman, une histoire  triste mais remplie d'espoir, une acceptation d'un deuil qui n'aurait pas du être, un hymne à la vie qui doit continuer et se reconstruire. Une histoire sublime et très émouvante que je vous conseille absolument.  

http://www.laffont.fr/site/a_demain_lou_&100&9782221189931.html

« Que vous aimiez Jean-Louis Fournier. ou Le livre sans nom., Bret Easton Ellis. ou Alexandre Jollien., Babelio vous invite toute l’année à partager vos critiques de livres. ou à lire les critiques littéraires de la presse. en allant sur Babelio.com. 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire