vendredi 14 août 2015

In the after de Demitria Lunetta


In the after de Demitria Lunetta


Broché:  410 pages
Éditeur : Lumen
Parution :  11 septembre 2014
Collection: In the After 
15€00

amazon.fr

Ils entendent le plus léger des bruits de pas. Ils sont plus rapides que le plus rapide des prédateurs. Et ils ne renonceront pas... tant que vous serez vivant ! Amy est devant sa télévision quand le pire se produit, quand ILS attaquent. New York, Paris, Tokyo... Des créatures sans pitié déferlent, et dévorent les humains. Personne ne sait d'où ils viennent mais une chose est sûre : la population de la planète décroît dramatiquement en quelques jours à peine. À l'abri de la grille électrifiée de sa maison, Amy parvient à leur échapper... mais pour combien de temps ? Elle qui a perdu tous les siens parvient tout de même à recueillir Baby, une petite fille qui a miraculeusement survécu aux crocs acérés des nouveaux maîtres du monde. Trois ans qu'elles survivent en autarcie, quand d'autres survivants commencent à se manifester. Elles pensent que leur enfer est terminé... mais ils ne fait que commencer 


Mon avis:  Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont voté sur mon blog pour ce livre en début de semaine afin de me choisir ma prochaine lecture car leur choix était le bon, j'ai complètement adhéré à cette histoire que j'ai adoré et franchement sans vous je n'aurais pas sauté le pas pour le sortir de ma PAL.


Du coté  de l'histoire: Amy est une adolescente de 16 ans ordinaire, sans souci particulier, elle vit avec une mère absorbée par son travail et un père obsédé par la culture bio. Un jour qu'elle est seule à la maison, sa mère étant une fois de plus partie tôt au travail et son père au marché, elle    apprend que le monde est envahi par les extra-terrestres par le journal télévisé. Face à ces êtres venus dont ne sait où, il reste que très peu d’humains survivants. Amy comprend alors qu’elle ne reverra plus ses parents vivants. Commence alors pour la jeune fille seule cloîtrée dans sa maison, une période de deuil. Heureusement, elle est en sécurité ,sa mère, qui était légèrement paranoïaque à cause de son métier, avait fait entourer sa maison de clôtures électriques. Amy prendra vite  l’habitude de ne plus faire aucun bruit et de vivre un maximum dans le noir pour ne pas attirer les aliens.
Mais voilà que les vivres manquent, elle a besoin de nourriture pour tenter de survivre. Elle décide donc malgré le danger permanent dehors, de sortir de sa cachette pour aller trouver de quoi s'alimenter chez les voisins ou dans les magasins maintenant désertés. Au cours de son périple dans un supermarché,  elle fait la rencontre de Baby, une petite fille de cinq ans très intelligente puisqu’elle a réussi à survivre seule tous ces jours,malgré son très jeune âge. Amy décide de l’emmener en sécurité dans sa maison et de s’occuper d’elle. Un lien fraternel très fort va vite se créer entre les deux enfants. La petite fille ne parle pas, elles vont donc s'inventer un langage des signes pour pouvoir communiquer sans se mettre en danger. Après plusieurs mois, à survivre seules ainsi, ne sortant que la nuit, se terrant le jour, leur vie va alors être radicalement bouleversée lorsqu’un vaisseau va les enlever.  

Du coté de l'écriture: Le roman est composé de trois parties distinctes, l'écriture de l’auteure est excellente, addictive, effrayante tout ce qui fait que cette histoire post-apocalyptique nous prend aux tripes. Les personnages d'Amy et de Baby sont très attachants, j'ai adoré cette petite fille aux pouvoirs de survie impressionnants. Le monde décrit par l’auteure est vraiment réaliste et la tension persiste tout au long du roman.  J'ai adoré le fait que l'on soit pris ainsi dans cette histoire, les nombreux rebondissements et la narration font qu'un coup que j'ai eu commencé je n'ai pu lâcher le livre jusqu’à sa fin. 


En conclusion: Moi qui n'est plus trop attirée en ce moment par ce  genre de littérature, j'ai franchement adoré cette histoire. Ce livre m'a réconciliée avec les fictions post-apocalyptiques que j'aimais avant. J'ai été envoutée par ce roman et je vais aller de ce pas m'acheter le second tome, mon seul regret c'est de ne pas l'avoir lu avant, j'avais peur de tomber dans une histoire déjà vu mais non, celui-ci change des autres que j'avais pu aimé auparavant. Je le conseille vraiment.

Extraits: 

Les films d'horreur ont tout faux. Les monstres ne peuplent pas nos nuits, ils n'attendent pas patiemment, tapis dans l'ombre, le bon moment pour surgir. Ils chassent le jour, en pleine lumière, quand la visibilité est à son maximum.
La nuit, si par miracle vous parveniez à ne faire aucun bruit, ils pourraient presque vous frôler sans même remarquer votre présence. 

Dès que je m'approchai d'elle, ses grands yeux noisette se tournèrent vers moi. Elle ne cria pas, elle ne sursauta pas même pas. Malgré ma discrétion, elle m'avait entendue arriver. Elle m'observa quelques secondes puis se dirigea vers moi, bras tendus. Comment cette petite chose avait-elle pu survivre tout ce temps ? 

Dans des endroits moins peuplés, les enfants étaient les plus à même de survivre. Les adultes les ont probablement cachés et ont fait tout leur possible pour les protéger. Et bien sûr, les enfants sont doués pour se cacher. Quand leur instinct de survie se réveille, ils savent comment ne faire aucun bruit.
- Ils croyaient aux monstres bien avant que les monstres n'arrivent, chuchotai-je.  

Cette lecture fait partie de mon challenge Jeunesse/Young Adult [2014-2015]

cette lecture fait partie de mon challenge de l'été 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire