vendredi 6 mai 2016

Le vide de nos cœurs de Jasmine Warga

Le vide de nos cœurs de Jasmine Warga

Broché:   300 pages 
Éditeur : Hugo Roman 
Parution : 14 mai 2015 
17€00


amazon.fr
À 16 ans, Aysel n'a qu'une obsession : planifier sa propre mort à la perfection. Entre sa mère qui la regarde à peine, ses camarades de lycée qui l'évitent, et son père responsable de l'accident fatal qui a marqué sa petite ville à jamais, pour Aysel la vie est devenue trop lourde à supporter. Seul problème, elle n'est pas sûre d'y arriver seule. C'est alors qu'elle découvre Suicide Partners, un site qui lui permettra de trouver le compagnon idéal. Et c'est FrozenRobot, alias Roman, victime d'une tragédie familiale, sur qui elle jette son dévolu. Aysel et Roman n'ont rien en commun, mais ils commencent à apprivoiser leurs failles. Alors que la date fatidique approche, Aysel va devoir choisir entre son envie de mourir et celle de convaincre Roman qu'il ne devrait pas se sacrifier. Et Roman n'est pas du genre facile à persuader...


Du coté de l'histoire: Nous suivons Ayzel, une jeune fille de 16 ans, qui vit très mal l'incarcération de son père, inculpé pour homicide volontaire, elle croule sous  la tristesse et les idées noires. Elle veut mettre fin à ses jours, le plus vite possible mais n'a pas la force de le faire seule alors un jour, elle va surfer sur un site  pour se trouver un partenaire de suicide. Elle fait donc la connaissance avec FrozenRobot, alias Roman, un jeune homme de 17 ans, qui est terriblement mal dans sa peau lui aussi. Ils vont rapidement se rencontrer et décider de sauter ensemble dans le vide, le 7 avril prochain. Il leur reste donc  26 jours pour faire connaissance et pouvoir sauter le pas ensemble, 26 jours faut avouer que c'est quand même long et court à la fois. Et si l'un des deux  finissait par se dégonfler ? Peuvent-ils tenter de se reconstruire malgré ce terrible passé ? Si cette rencontre pouvait tout changer? 
 
Du coté de l'écriture:  La plume de l'auteure est fraiche et addictive, malgré le sujet du suicide qui touche ces deux adolescents et pas mal de passages tristes, j'ai trouvé que l'auteure avec sa finesse et ses émotions nous livre ici un roman plein d'espoir et d'humanité. Les deux personnages principaux sont très attachants et même si parfois j'ai trouvé le récit un peu long avec beaucoup de descriptions, j'ai adoré cette lecture. Dès le début, nous sommes embarqués dans cette histoire et suivons au jour le jour le décompte de ces 26 jours avant cette date fatidique du 07 avril. Nous apprenons à connaitre les motivations de nos deux personnages et nous tremblons pour eux. Sans préjugés ni jugements, Jasmine Warga nous livre ici un hymne à la vie entre deux adolescents qui veulent en finir avec la vie.

En conclusion: J'ai adoré cette lecture et même si je ne mets pas un coup de cœur car certaines longueurs m'ont un peu dérangée j'ai tout simplement aimé cette lecture à la fois triste mais pleine d'espoir. Le décompte de ces 26 jours découpés en 27 chapitres est intense , passeront ils vraiment à l'acte ou les sentiments naissant entre eux feront la différence ? Ce roman est un condensé d'émotions et de sentiments, le sujet bien que très grave sur le suicide des jeunes est traité ici avec une très belle délicatesse et beaucoup de réalisme.
Je conseille vraiment cette lecture qui touchera bon nombre de personnes.

Cette  lecture fait partie de mes challenges 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire