samedi 28 novembre 2015

The book of Ivy d'Amy Engel

The book of Ivy d'Amy Engel

Broché: 341 pages
Éditeur :Lumen
parution : 05 mars 2015
 
15€00

 
amazon.fr  

 Au nom de quoi seriez-vous prêt à tuer ? À la suite d'une guerre nucléaire dévastatrice, la population des États-Unis s'est retrouvée décimée. Un groupe de survivants a fini par se former, mais en son sein s'est joué une lutte de pouvoir entre deux familles pour la présidence de la petite nation. Les Westfall ont perdu. Cinquante ans plus tard, les fils et les filles des adversaires d'autrefois sont contraints de s'épouser, chaque année, dans une cérémonie censée assurer l'unité du peuple. Cette année, mon tour est venu. Je m'appelle Ivy Westfall, et je n'ai qu'une seule et unique mission dans la vie : tuer le fils du président que je suis destinée à épouser. L'objectif, c'est la révolution, et le retour au pouvoir des miens. Peu importe qu'un cœur de chair et de sang batte dans sa poitrine, peu importe qu'un innocent soit sacrifié pour des raisons politiques. Peu importe qu'en apprenant à le connaître, je fasse une rencontre qui change ma vie. Mon destin est scellé depuis l'enfance. Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera. Née pour trahir et faite pour tuer... Sera-t-elle à la hauteur ? Book of Ivy est le premier roman d'Amy Engel, à la fois suspense insoutenable, dystopie cruelle et histoire d'amour torturée.



Du coté de l'histoire : Suite à une guerre nucléaire qui a décimé pratiquement toute   la population mondiale, les États-Unis ont dû se relever comme ils le pouvaient . Entre les deux familles les plus influentes, seul un homme a été élu au poste de président. Depuis, chaque année, les fils et filles des adversaires sont obligés de se marier afin d'assurer l'unité du peuple.

Mon père nous racontait toujours la façon dont se passaient les choses avant-guerre, qu’il tenait de son propre père. Des femmes juges et médecins, des femmes qui se présentaient même aux élections présidentielles. Bien sûr, ce n’était pas le cas de toutes. Il y en avait encore qui restaient au foyer pour élever leurs enfants. Mais il s’agissait d’une décision, et non d’une voie imposée. A l’époque, les femmes étaient autonomes, elles choisissaient leur conjoint, leur métier, elles étaient libres d’opter pour un chemin ou un autre. Un rêve très lointain pour moi.

Nous allons suivre Ivy , une jeune fille âgée de 16 ans qui va devoir se marier avec Bishop, le fils du président, l'ennemi de son père. La jeune fille a une mission très spéciale, puisqu'elle doit après le mariage, tuer son nouvel époux pour le compte de son père, afin de pouvoir retrouver leur place dans la haute-société. Alors, depuis toute petite, son père et sa sœur Callie, de deux ans son ainée, la prépare à cette mission qu'elle prend avec beaucoup de sérieux. Peu importe les sentiments qu'elle pourrait ressentir, elle n'a qu'un but, elle doit absolument le tuer. Mais depuis ce mariage, Les sentiments d'Ivy pour son jeune mari, commence à évoluer, et la jeune fille n'est plus vraiment sure de pouvoir réussir cette mission, comment faire comprendre à son père qu'elle ne peut pas le tuer? Comment réussir à faire passer sa mission, préparée depuis tellement de temps avant ses propres désirs? Ivy sait qu'elle n'est plus à la hauteur de se qu'on lui demande et va par elle-meme faire un choix, qui changera à jamais sa propre vie.

Une fois, Bishop m'a demandé qui je voulais être. Je crois que maintenant, je connais la réponse. Je veux être une personne assez forte et courageuse pour prendre des décisions difficiles. Mais je veux être assez juste et aimante pour prendre les bonnes.

Du coté de l'écriture: La plume d' Amy Engel est tout simplement géniale, elle est fluide, addictive, les chapitres sont courts, les personnages sont attachants, j'ai adoré Ivy autant que j'ai détesté sa sœur. Il y a beaucoup moins d'actions que je ne le pensais en commençant ma lecture mais cela ne m'a pas gênée , l'histoire est tellement prenante qu'on oublie un peu la lenteur de certains évènements, en tout cas je me suis régalée . Une plume à découvrir absolument. Sans oublié bien sure  la magnifique couverture, je la trouve tout simplement splendide, encore une très belle réussite des éditions Lumen.

 
C’est encore une pièce dans le puzzle de Bishop, une pièce aux contours déchiquetés et qui ne s’imbrique pas facilement dans le reste de l’image. Cela me plaît qu’il soit complexe, que la somme de toutes ces pièces donne quelqu’un d’unique et de difficile à comprendre.

En conclusion: Je n'avais toujours pas acheté ce tome avant octobre, mais quand la parution du second tome a été annoncée j'ai absolument voulu me le procurer et oh combien j'ai eu raison d'attendre pour le lire car il m'aurait été insupportable de ne pas avoir la suite de cet opus dans la foulée, car je me suis régalée et la fin est tellement insoutenable qu'attendre autant de temps cela aurait été un calvaire. J'ai tout simplement adoré ce tome et j'ai de suite entamée la lecture de l'opus suivant. Pour ma part, je le conseille vraiment mais je sais que beaucoup  d'avis mitigés sont parus sur la blogo, alors n'hésitez pas à vous faire votre propre opinion et j'espère sincèrement que vous vous régalerez autant que moi. 

 

Cette lecture fait partie de mon challenge Jeunesse/Young Adult [2015-2016]
Lu dans le cadre de mon challenge Babelio [2015/2016]
  Cette lecture fait partie de Challenge prise de poids littéraire 
 
cette lecture fait partie de mon challenge je t'aime moi non plus
      Cette lecture fait partie de mon Challenge si j'étais un livre..
Cette lecture fait parti de mon Challenge: Compte tes pages [2015/2016]
 Cette lecture fait parti de mon Challenge 1 mois/1000 pages [2015]

Aucun commentaire:

Publier un commentaire