samedi 28 novembre 2015

The Révolution of Ivy d' Amy Engel

The Révolution of Ivy de Amy Engel

Broché: 341 pages
Éditeur :Lumen
parution : 04 novembre 2015
 
15€00
 
amazon.fr  

Condamnée à l'exil pour ses crimes, Ivy se retrouve seule au-delà de la barrière qui protège les siens d'un monde hostile, dévasté par l'arme atomique des décennies plus tôt. Trahie par sa famille, abandonnée par Bishop, elle doit quitter Westfall et s'enfonce dans la nature sauvage et découvre qu'elle est habitée. Cette année, mon tour est venu. Mais la ville où elle est née se tord dans les convulsions d'un coup d'État, et le chaos ne tarde pas à régner. C'est un Bishop différent qui débarque dans le camp où Ivy s'est réfugiée, un Bishop qui a découvert, entretemps, plus d'une vérité. Il est temps pour la jeune fille de décider ce qu'elle compte faire : se venger ou... faire la révolution ? Le deuxième et dernier tome de la série The Book of Ivy clôt une saga dystopique où survie en milieu hostile, complots meurtrier et manipulations politiques se mettent en travers du chemin d'un duo à l'alchimie saisissante. Découvrez l'aventure finale d'Ivy, assassin devenue survivante !  

Mon avis: Après avoir adoré le premier tome, qui nous laissait vraiment sur une fin assez insoutenable, je me félicite donc de ne pas avoir craquée dès sa sortie car il m'aurait été difficile d'attendre ce dernier opus aussi longtemps :) j'ai donc enchainé avec celui-ci qui une fois de plus m'a enchantée. La couverture est encore à tomber et je félicite les éditions Lumen pour avoir à chacune de leur sortie des couverture aussi splendides.
 
Les larmes dévalent mes joues et leur sel me pique les lèvres. Je cède et m'autorise à pleurer. Pour tout ce que j'ai perdu, par peur de ce qui m'attend. Je pleure la fille que j'ai été, l'épouse que je n'ai jamais voulu être, la tueuse que j'ai refusé de devenir, la traîtresse que j'ai prétendu être.
Je ne suis aucune d'entre elles à présent. Je relève la tête et m'essuie les yeux. Fille. Épouse. Tueuse. Traîtresse. Ce sont toutes d'anciennes versions de moi. A partir de maintenant, je deviens une survivante.
Je respire un grand coup et je lâche la barrière.

Du coté de l'histoire: (attention risque de spolier) 
Nous reprenons notre lecture à la fin du tome précédent, Ivy se réveille entièrement couverte de plaies et bleus, épuisée mais surtout la voilà   abandonnée de l’autre côté de la barrière de Westfall là où les personnes ne reviennent jamais. Elle a été condamnée à l’expulsion et à une mort certaine pour avoir voulu assassiné son mari, Bishop qui n'est autre que le fils du Président Lattimer. Elle a cette fois-ci, réellement  tout perdu : son mariage, sa famille, son intégrité mais surtout elle va peut être perdre sa vie dans cet endroit dont on ne peut revenir. Trahie par sa famille, abandonnée de tous, elle se retrouve seule dans ce monde hostile. Elle  va devoir  maintenant apprendre à survivre  et essayer de rejoindre la rivière qui lui apportera de quoi se nourrir et boire. Va t'elle être obligée de rester seule ou va t'elle trouver d'autres exilés qui l'aideront ou la tueront, nous allons suivre avec un énorme suspens la renaissance de cette jeune femme considérée comme une traîtresse dangereuse. 
 
Peut-être m'en serais-je mieux tirée si j'avais été expulsée avant de rencontrer Bishop ? Avant de m'habituer à avoir quelqu'un qui m'écoute, qui marche à mes cotés .
Avant d'être aimée, je supportais mieux la solitude.

Du coté de l'écriture: La plume de l’auteure est toujours aussi addictive peut être même encore plus car la tension ici est à son comble, l'émotion est omniprésente du début à la fin et les nouveaux personnages sont vraiment  attachants. L’univers dystopique est là beaucoup plus présent que dans le premier tome et les pages défilent encore plus vite que dans le premier opus.   Amy Engel clos à merveille sa dystopie avec une vraie fin, bien trouvé et elle a  tout au long de  notre lecture réussit à ne rien nous faire entrevoir et franchement pour ça j'ai adoré.
J'ai tremblée, ri  et pleuré avec cette héroïne que j'ai adoré dans ce tome encore plus que dans le premier. 

Mon père, Callie, le président Lattimer : tous m'ont tant pris. Vais-je les laisser me retirer aussi Bishop ? J'ai envie de lui tendre les bras, de le serrer contre moi et de chuchoter des secrets tout contre sa peau. Sur tant de points, je suis plus forte qu'au moment de mon expulsion. Pourtant, mon cœur s'est recroquevillé sur lui-même, sans arrêt sur ses gardes. Je suis capable de survivre ici, je le sais. La véritable question, c'est : Ai-je la force de vraiment vivre ?

En conclusion: The Révolution of Ivy  est une lecture addictive, intense et remplie d'émotions que je vous conseille fortement, c'est encore un véritable coup de cœur et j'ai franchement adoré la plume d'Amy Engel, une réelle belle découverte livresque.
 
 
 
 
 
Cette lecture fait partie de mon challenge Jeunesse/Young Adult [2015-2016]

  Cette lecture fait partie de Challenge prise de poids littéraire 
 
cette lecture fait partie de mon challenge je t'aime moi non plus
Cette lecture fait parti de mon Challenge: Compte tes pages [2015/2016]
 Cette lecture fait parti de mon Challenge 1 mois/1000 pages [2015]

  Cette lecture fait partie de mon challenge 5 mois, 5 sagas terminées
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire