samedi 16 janvier 2016

Yannis : Série U4 de Florence Hinckel

Yannis : Série U4 de Florence Hinckel 
Broché:   384 pages 
Éditeur :  Nathan / Syros
parution : 27 aout 2015 
Collection: Grand Format 
16€90
   amazon.fr
 Yannis vit à Marseille. Ses parents et sa petite sœur sont morts. Maintenant, il voit leurs fantômes un peu partout– peut-être qu'il devient fou ? Quand il sort de chez lui, terrifié, son chien Happy à ses côtés, il découvre une ville prise d'assaut par les rats et les goélands, et par des jeunes prêts à tuer tous ceux qui ne font pas partie de leur bande. Yannis se cache, réussit à échapper aux patrouilles, à manger... Mais à peine a-t-il retrouvé son meilleur ami que ce dernier se fait tuer sous ses yeux. Il décide alors de fuir Marseille et de s'accrocher à son dernier espoir : un rendez-vous fixé à Paris...



Mon avis: J'ai dans ma bibliothèque les  quatre tomes de la saga, avant d'ouvrir celui-ci,  j''avais  lu Jules de Carole Trébor il y a déjà quelques temps, c'est  avec une petite appréhension tout de même que j'ai donc commencé à lire ce tome car j'avais vraiment  peur de m'ennuyer en fait en lisant cette histoire mais non, c'est tout le contraire, j'ai vraiment adoré.

Du coté de l'histoire: Nous suivons Ici, Yannis, un jeune adolescent marseillais, qui comme tous les jeunes de son age, se retrouve seul, après avoir perdu ses parents, morts à cause du virus U4. Depuis, il reste cloitré chez lui, avec pour seul compagnon son chien Happy. Il va être contacté lui aussi, par Khronos, le maitre du jeu Wot dans lequel il faisait parti avant que le virus arrive. Il va se laisser mener par Adrial son avatar dans le jeu qui va changer sa personnalité et le rendre plus téméraire, lui donnant cette force d'avancer. Il quitte alors Marseille, la ville dans laquelle il habite en compagnie de son compagnon Happy, pour rejoindre Paris afin de se rendre au rendez-vous fixé le 24 décembre par Khronos. Durant son périple, il va faire la connaissance de Jules, Stéphane et Koridwen, trois adolescents faisant partis également de ce jeu et qui eux aussi se rendent à se fameux rendez-vous.

- Promis ! Croix de bois, croix de fer, si je mens...
- Laisse béton, on est déjà en enfer.


Du coté de l'écriture: J'ai beaucoup aimé la plume de Florence Hinckel, elle est fluide, agréable, sans fioriture, l'auteure va droit au but. Nous retrouvons toujours dans ce tome l'ambiance post-apocalyptique avec les rues dévastées la survie de ceux qui sont encore en vie et la violence des jeunes pour tenter de survivre... 
On suit avec plaisir et effroi l'avancée de notre héros jusqu'à Paris et même si on connaît déjà certaines étapes de son parcours, il est vraiment  intéressant de découvrir certains détails qui ne figuraient pas dans le tome de Jules. 

Stéphane éclate d’un grand rire frais. C’est la première fois que je la vois rire. Je me retiens de lui dire que ça la rend belle. Elle refait mon bandage, les mains légèrement tremblantes. J’aime toujours autant sentir ses mains sur ma peau, pendant qu’on parle avec légèreté, doucement, comme des enfants qui chuchotent sous la table dans un repas de famille de la vie d’avant.


En conclusion: Voilà un second tome vraiment intéressant, il nous amène une version assez sympathique de cette saga mais surtout j'ai adoré le personnage de Yannis, la complicité avec son chien j'ai également beaucoup aimé et même si la fin m'a un peu déstabilisée, j'ai vraiment pris plaisir à le suivre durant son périple. C'est un second tome que j'ai adoré et je pense lire rapidement les deux autres et notamment Stéphane qui m'intrigue beaucoup

 
Mon fils, mon Yannis,

Le monde s’écroule. L’avons-nous mérité ? En tout cas, pas toi. Pas vous, les jeunes. Vous ne méritez pas ça. C’est une épreuve, et Dieu seul sait pourquoi elle vous est envoyée. Prends-la en te dépouillant de tout, sauf de notre amour. Ne t’embarrasse pas de ce qui pourrait te freiner. Suis ta voie si elle te paraît juste. Mais sois bon. Sois respectueux envers la vie, et envers la mort. Et ne nous oublie pas. N’oublie pas qu’on t’aime, même du monde des morts. Et surtout, n’oublie pas qui tu es. Tu es Yannis, un être humain. Un magnifique être humain.
 
Ton père qui t’aime et qui t’aimera toujours.
 
 
 
Lu dans le cadre de mon challenge Babelio [2015/2016]
Cette lecture fait partie de mon challenge Jeunesse/Young Adult [2015-2016]
  Cette lecture fait parti de mon Challenge: Compte tes pages [2015/2016]
 Cette lecture fait parti de mon Challenge 1 mois/1000 pages [2016]
 Cette lecture fait partie de Challenge prise de poids littéraire  
 Cette lecture fait partie de mon challenge A.B.C Littérature Jeunesse & Young Adult  2016
 Cette lecture fait partie de mon Challenge Mille Bornes Livresque [2015]

En 2016, je compte mes pages [livraddict]

Aucun commentaire:

Publier un commentaire