samedi 23 mai 2015

La tentation de Lila & Ethan de Jessica Sorensen

Ella et Micha Tome 4: La tentation de Lila & Ethan de Jessica Sorensen


Broché:  320 pages
Éditeur :  Hachette Black Moon
Parution :  4 février 2015
Collection:  Black Moon Romance
15€90 
 
amazon.fr 
Description de l'éditeur: Aux yeux de tous, Lila n’a aucun défaut. C’est qu’elle est prête à tout pour dissimuler ses plus sombres secrets. Même si cela finit souvent très mal. Chaque fois qu’elle touche le fond, une seule personne est capable de la sortir du gouffre, Ethan. De son côté, Ethan a fixé les règles depuis longtemps : Lila et lui sont amis, rien de plus. D’ailleurs, entre le bad boy tatoué et la princesse au sourire étincelant, qu’y a-t-il en commun ? Pourtant, il doit reconnaître qu’il est plus proche d’elle que de quiconque… C’est d’ailleurs pour cela qu’il se tient sur ses gardes. Il a appris à ses dépends que ce genre d’attachement ne pouvait être que douloureux. Mais lorsqu Lila tombe plus bas que jamais, Ethan peut-il se contenter d’agir en simple ami ? Et peut-il lui aussi prendre le risque de tomber… amoureux ?

Mon avis: C'est avec plaisir que j'ai commencé ce nouveau tome des aventure d'Ella et Micha.  Ce tome -ci est la quatrième tome de la saga , il est dédié aux meilleurs amis d' Ella et Micha, que sont Lila & Ethan. Nous les avions déjà découverts un peu dans les tomes précédents en personnages secondaires et j'avais beaucoup accrochée avec ces deux amis.
Lila étant la meilleure amie d'Ella, elle se sont rencontrées à la faculté et sont vite devenues inséparables. 
Ethan lui, est l'ami de toujours  de Micha. Ils ont grandi ensemble dans la petite ville de Star Grove.
J'avais donc hâte de les retrouver et d'en apprendre un peu plus sur eux.

Du coté de l'histoire: Lila a grandi dans une famille très riche, ses parents lui ont toujours appris, que seule la richesse et la beauté comptent dans la vie ! Ils n'ont jamais été de vrais parents au sens propre puisqu'ils n'ont jamais eu d'attention réelle pour la jeune fille.  Sa vie, depuis qu'elle est toute petite, n'est faite que de brimades et de rancœurs. Pour eux, Lila n'est jamais à la hauteur de ce qu'ils attendent d'elle, elle les déçoit toujours.
Depuis un malheureux incident survenu à ses quinze ans, la jeune femme, n'est plus que l'ombre d'elle-même. Elle ne croit pas en l'amour ni aux sentiments, elle passe ses journées bourrées de médicaments et ses soirées sont toujours alcoolisées, elle  enchaîne les histoires d'un soir avec de parfaits inconnus, et puis quand tout va mal, une seule personne  peut la réconforter et la sortir de ce dans quoi elle s'est fourrée:  c'est à Ethan, son meilleur ami depuis une année qu'elle fait appel, lui ne la juge jamais et est toujours là pour l'aider.
Ethan quant à lui,  c'est le bad boy de la saga, élevé dans la pauvreté, avec un père qui l'a toujours violenté et rabaissé, il n'a qu'une crainte pour l'avenir: devenir un homme comme son père. voilà la raison pour laquelle, le jeune homme ne veut pas aimer, la seule fois où il est tombé amoureux, tout c'est très mal terminé et depuis ce temps là lui aussi ne s'attache pas aux filles avec lesquelles il fini la nuit.  Alors même si la sulfureuse et énigmatique Lila ne le laisse pas indifférent du tout,  il s'interdit formellement de tomber amoureux et refuse catégoriquement   que leur relation ne soit autre qu'amicale. 
Mais c'est bien connu, il est parfois bien difficile de résister à l'attirance et la tentation d'une aussi jolie fille que Lila, surtout qu'elle lui fait comme avec tous les garçons d'ailleurs du rentre dedans. 
Mais voilà, qu'a-t-il bien pu arriver à cette jeune fille pour qu'elle soit maintenant comme ça ? 
Ethan, qui est lui même très mal dans sa peau et complètement paumé,   sera-t-il capable de lui venir en aide alors qu'il se cherche lui même?
Leur amitié survivra t-elle à tout ce que doivent endurer ces deux jeunes gens à la dérive? 

Du coté de l'écriture: C'est encore une énorme réussite que ce tome-ci que j'ai trouvé bien meilleur que les deux précédents, je l'ai trouvé aussi bon que le premier qui avait été un gros coup de cœur pour moi. J'ai adoré retrouvé la plume addictive de l'auteure que j'ai trouvé parfaite une fois de plus. J'ai aimé replongé dans l'univers de  Jessica Sorensen que j'ai trouvé tout aussi addictif qu'auparavant. La découverte en profondeur de ces deux personnages que j'avais déjà bien aimé avant a été pour moi un régal . Ce livre s'est lu très rapidement et m'a fait passé un très très bon moment de lecture et de détente. J'ai adoré également avoir les deux points de vue des personnages en simultané, je trouve ça vraiment agréable de pouvoir ainsi ressentir ce que pense les deux héros.

En conclusion: J'ai franchement adoré. Ce tome-ci est égal au tout premier de la saga, et sera donc un véritable coup de cœur pour moi. Il peut être lu indépendamment des autres tomes puisqu'on découvre ici, la relation plus en profondeur d'un tout autre couple même si c'est vrai qu'on en sait déjà un peu des personnalités de ces deux là à travers les tomes consacrés à leurs meilleurs amis. C'est une romance simple, avec des personnages des plus attachants et franchement très touchants de par leurs histoires respectives. J'ai été embarquée dans l'histoire dès le début, j'ai vibré en même temps que ce jeune couple et j'ai été vraiment émue de découvrir le passé des deux personnages.

Extraits:

Je fais de mon mieux pour respirer normalement. Je me répète que non, les murs ne vont pas se refermer sur moi. Non, je ne vais pas finir en mille morceaux sur le sol de la salle à manger. Après tout, ce ne sont que des émotions et un mauvais moment à passer. Un jour, je serai libre. Un jour, quelqu’un m’aimera.
Abby, ma sœur, m’a juré qu’il existait un autre monde que celui-là. Loin des parents, de l’argent, de toute cette pression. Un monde dans lequel les gens ont le droit d’être eux-mêmes. Elle m’a dit que c’était la première fois qu’elle se sentait aussi libre, malgré ses conditions de vie difficiles.




— Tu ne veux vraiment rien boire ? me demande-t-elle en descendant son cinquième shot de vodka.
Quand je l’ai rencontrée, Lila ne tenait pas l’alcool. Elle arrivait à peine à finir une bière. Aujourd’hui, elle en abuse et ça me dérange. J’ai presque envie de déchirer ses faux papiers d’identité pour qu’elle ne puisse plus sortir, mais ça serait hypocrite, sauf si je déchirais aussi les miens.

Depuis quatre ans, je me sens coincé, piégé dans une vie que je ne suis pas certain d’aimer… ni de vouloir changer. La seule et unique personne qui savait me rendre heureux n’est plus là. Lila sait me sortir du brouillard, elle aussi, mais ce n’est pas la même chose. Quand je suis avec elle, c’est la colère, la frustration et l’envie qui m’animent.
J’ai déjà essayé d’échapper à cette prison. J’ai fait ma valise et je suis parti seul, dans mon quatre-quatre. Destination : inconnue. Tout ce que je voulais, c’était fuir mes propres émotions, celles qui me rongeaient depuis des années. Me retrouver seul sur la route m’a fait du bien, mais j’ai vite découvert qu’il est impossible de fuir sa propre vie, peu importent les kilomètres.
 

Elle tourne la tête vers moi. Ses grands yeux bleus sont injectés de sang, son maquillage a coulé et ses cheveux blonds sont complètement emmêlés. Je suis choqué de la retrouver dans un état pareil. J’ai l’habitude de la voir toute pomponnée, même après ses nuits de folie.
— C’est pour moi ?
Elle se lèche les lèvres, les yeux rivés sur le café. Je le lui tends et elle en boit une gorgée.
— Est-ce que tu leur as dit de remplacer le lait entier par du lait écrémé ?
— Non, Votre Altesse. J’avais oublié vos exigences en matière de boissons. Et ne me remerciez pas, surtout…
— Merci, marmonne-t-elle.
Elle boit son café en silence. Je me retiens de lui demander comment elle s’est retrouvée sur ce trottoir et, surtout, dans cet état-là. Elle se lève lentement et se frotte les jambes pour enlever le sable collé à sa peau.


Cette lecture fait partie de mon challenge Jeunesse/Young Adult [2014-2015]
 

 cette lecture fait partie de mon challenge je t'aime moi non plus


Aucun commentaire:

Publier un commentaire