mercredi 29 juillet 2015

Pour tes lèvres d'Irène Cao [La trilogie Italienne Volume 2]


Pour tes lèvres d’Irène Cao
Broché: 336 pages
Éditeur :France-loisirs
Parution :Mars 2014
14€00

http://www.amazon.fr/gp/product/2702156479/ref=as_li_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=19458&creativeASIN=2702156479&linkCode=as2&tag=leledeva-21&linkId=Q3OZG2U3XE622WNUamazon.fr
Elena a tourné la page. Sa passion dévorante pour Leonardo, qui l’a initiée aux plaisirs des sens, est maintenant derrière elle. Elle a choisi Filippo : pour lui, elle a quitté Venise et est venue s’installer à Rome.
Mais rien ne sert de lutter contre le destin.
Pour ses trente ans, Filippo invite Elena au restaurant. Au moment du dessert, elle découvre, parsemés sur son assiette, des grains de grenade... Le fruit de Leonardo. L’homme qui l’a tant hantée est là, et la désire plus que jamais. Pour Elena, une fois de plus, tout bascule. Mais ce qu’elle ignore, c’est que se dresse entre eux le secret le plus inavouable de Leonardo...  

Mon avis: Après la jolie découverte du 1er tome ( mon avis ICI) je n'ai pas hésité à me jeter sur le second volume de cette trilogie car j'avais effectivement hâte de savoir ce qui allait se passer dans la vie de la belle Elena. 

Du coté de l'histoire: Nous retrouvons notre jolie Elena trois mois après le premier tome, elle a déménager de Venise pour s'installer à Rome où elle vit avec Filippo, tandis que leur amour grandit, la jeune femme va fêter son trentième anniversaire dans un restaurant chic de la ville accompagné de son amoureux . Elle passe une très belle soirée avec les collègues de Filippo, même si elle ne se sent pas spécialement à sa place parmi eux. Mais au moment du dessert, sa part de gâteau arrive couverte de grains de grenade, elle sait alors que cette petite attention ne peut être un fruit du hasard. Et oui le beau et énigmatique Leonardo a décidé après ces quelques mois de silence, de revenir dans sa vie. Et comme à chaque fois qu'il le décide, celui-ci va réveiller la passion  de la jeune femme en troublant sa petite vie tranquille auprès de son nouvel amour. Au grand désarroi d'Elena, Leonardo va tout faire pour se rapprocher d'elle, alors qu'elle même ne rêve que de s'éloigner pour ne pas succomber à cet amour dévastateur. Cependant, Leonardo va tout faire pour que la belle Italienne  lui revienne comme les mois précédents.

Du coté de l'écriture: Ce second tome est à la hauteur du précédent , la plume d'Irène Cao est toujours aussi merveilleuse, addictive et toujours aussi placée dans l'émotion que le premier tome. Nous découvrons ici un peu plus sur Leonardo et on comprend mieux sa difficulté a aimer la jeune femme et même si c'est le schéma assez courant de ce genre de roman, là il est amené avec beaucoup de délicatesse et de subtilité ce qui donne que la lecture est toute nouvelle et passe véritablement très bien. Les différents nouveaux personnages arrivés dans ce tome-ci sont tout aussi attachants que ceux du précédent, un peu moins de dialogue mais ça ne m'a pas gênée du tout surtout que l'environnement que nous décrit l'auteure est merveilleux.. La fin laisse à présager une fois de plus un ultime tome à la hauteur de ces deux premiers.

En conclusion: J'ai adoré ce tome aussi et je l'ai peut être un peu plus aimé en fait, il y a pas mal de suspens et d'émotions assez troublantes qui font qu'on adhère encore un peu plus que le précédent. La plume d'Irène Cao est  merveilleuse, elle nous emmène en Italie avec elle grâce à ses superbes descriptions, j'ai vraiment adoré retrouver ses personnages et j'ai de suite lu le troisième tome dont vous verrez mon avis très rapidement.

Extraits: 

Je vois le mystérieux jeune homme marcher devant moi quand une feuille tombe soudain de son porte-documents. Je la ramasse et m’empresse de le rattraper avant qu’il ne s’en aille. Je lui donne une petite tape sur l’épaule. Il se retourne, l’air surpris.
 — Excuse-moi, mais tu as perdu ça, lui dis-je en lui tendant la feuille.
 — Ah, merci. Je ne m’en étais même pas aperçu, me répond-il en rougissant.
 Visiblement intimidé, il se gratte la tête avant d’attraper la feuille et de la coincer sous l’élastique de sa chemise. Une fois dehors, je lui demande :
 — ça fait plusieurs jours que tu viens ici, j’ai l’impression. Tu es étudiant ?
 — Oui. Je suis en première année à l’Académie des beaux-arts.
 Il est nerveux. Son regard ne cesse de bouger. 

- Tu veux que je te dise quoi, Elena ? Que je te désire ? Oui, je te désire, et pas qu'un peu. Que notre histoire est sincère, forte, qu'elle ne ressemble à aucune autre ? C'est le cas. J'ai arrêté de croire que je pouvais tout maîtriser. Mais ça n'a pas d'importance. Parce que je ne peux pas te donner ce dont tu as envie. Je ne te demanderai jamais de quitter ton mec et de changer de vie pour moi. Tout simplement parce que nous ne sommes pas fait pour être ensemble.  


Je sais qu'il ne fera rien pour m'arrêter.
Adieu pour toujours, Leonardo.
Tu as bouleversé ma vie, tu l'as embrasés l'espace d'un bref, magnifique instant. Et puis soudain, la lumière s'est éteinte. Tout est redevenu noir. Encore plus noir qu'avant.

cette lecture fait partie de mon challenge de l'été 


cette lecture fait partie de mon challenge je t'aime moi non plus

Aucun commentaire:

Publier un commentaire