samedi 29 mars 2014

L'école des mauvais méchants de Stéphanie S. Sanders

L'école des mauvais  méchants  de Stéphanie S. Sanders








Broché: 255  pages
Éditeur : Nathan
Parution : 26 février 2014
Collection : Grand format


Description:
 

Vous devrez exécuter les tâches ci-dessous en une semaine à partir de la nuit de la pleine lune

1. Kidnapper une princesse
2. Voler un bébé
3. Trouver un homme de main et en faire votre esclave
4. Renverser un royaume et placer sur le trône le souverain de votre choix

Si vous échouez, vous serez exclu du Centre de Redressement pour Méchants Récalcitrants. Si vous réussissez, vous accéderez au grade de Félon.

Vous avez le droit de choisir deux conspirateurs pour comploter avec vous.


Mon avis :  Rien que le titre et la couverture m'ont plu tout de suite plu et m'ont donné envie de le découvrir. Ce premier tome réuni tous  les ingrédients qui nous font passer un très bon moment en compagnie de méchants qui ne le sont en fait  pas vraiment...

Du coté de l'histoire : 
Rune, notre jeune héros, est le fils du Maître de l’épouvante, le très redouté directeur de l’école pour Méchants Récalcitrants. S'y trouvent des enfants de Méchants qui ont au moins effectué une bonne action dans leur vie.. Il est donc nécessaire de les remettre dans le droit chemin. Après une énième bêtise, le jeune  Rune se voit confier par son père, un complot personnel afin de le motiver et qu'il puisse avancer enfin. S'il échoue ce complot , il sera banni de l'école. 
Son complot? Rien de plus facile, il lui suffira de kidnapper une princesse, de se trouver un homme de main, de voler un bébé et enfin de renverser un royaume. Ce qui parait tout à fait banal pour des méchants...

Afin d’accomplir sa tache, le jeune méchant sera aidé par deux de ses amis, la comtesse Jezebel,  fille de Dracula, et Loup Junior, le fils du Grand Méchant Loup.
Commence alors pour les trois compères, un périple des plus drôle et déjanté... 

Du coté de l'écriture: Une écriture simple, normal ce livre est écrit pour les enfants à partir de neuf ans. L'esprit est léger et l'histoire,bourrée d'humour, je me suis même prise à  rire seule devant mes pages qui défilent à une grande vitesse. L'humour bien sure est enfantin mais tellement sympathique que cela fait du bien de passer un moment en compagnie de ses trois " faux " méchants. Un premier tome qui promet je pense une suite sympathique.

En conclusion : Une couverture et un contenu hilarant, une histoire sympathique et une écriture vraiment agréable. Ce livre m'a fait passer un très très bon moment de lecture et je ne manquerais pas de suivre les autres aventures de ces jeunes mauvais méchants.
Je recommande aux enfants à partir de neuf ans et à toute  personne  ayant gardé  son âme d'enfant. J'ai vraiment eu un énorme coup de cœur pour cette lecture.

Extraits :  


Je prends aussi un chausse-pieds - si vous ne le savez pas, il s'agit d'un morceau de corne (ou de bois, ou de métal) incurvé qui sert à faire entrer un gros pied dans un petit soulier. Les Méchants doivent se montrer parés à toute éventualité, leçon que l'on tire de la biographie des terribles belles-sœurs de Cendrillon, intitulée Grands pieds (à ne pas confondre avec la biographie de Berthe au Grand pied).
Je suis sûr qu'on vous a servi la version édulcorée du conte : les belles-sœurs ne rentrent pas leurs grands pieds dans la pantoufle de verre, Cendrillon repart avec le prince, fin de l'histoire. Dans la version d'origine, les horribles belles-sœurs se coupent les orteils pour enfiler la chaussure. Morale de l'histoire : toujours avoir un chausse-pied sous la main.


- De toute façon, je n'ai pas besoin de la boule de cristal. Une princesse, ça vit toujours dans un château.
- Mais oui. Et quand elle ne te laisse pas entrer par la grande porte, elle lance sa tresse de cheveux blonds d'un kilomètre de long par la fenêtre pour te faire monter. Tu as vraiment réfléchi à la manière dont tu allais t'y prendre pour enlever une princesse ?
- Eh bien... d'abord, je lui offre une pomme empoisonnée, puis je l'attaque au fuseau, et si ça ne marche pas, je lui colle un bon coup de pantoufle de verre derrière la tête.
Jez ne se donne même pas la peine de me répondre. 

Cette lecture fait partie de mon challenge Jeunesse/Young Adult [2013-2014]

  

1 commentaire:

  1. Aaah encore un avis plus que positif! Hop hop dans ma wish

    RépondreSupprimer