mercredi 12 mars 2014

Il faisait chaud cet été-là d’Agnès de Lestrade



Il faisait chaud cet été-là d’Agnès de Lestrade

Broché: 61 pages
Éditeur :  Éditions du Rouergue
Parution :29 mai 2013
Collection :DoAdo  
MA NOTE: 8/10
 

Description:
 
 «Tu te souviens, Violette, il faisait chaud cet été-là. Nous étions parties en vacances chez ta grand-mère, en Provence. C'était l'été de nos quatorze ans.»

Parfois, on devient amie avec une fille qui ne nous ressemble pas du tout.
Oui est même notre parfait opposé. Parfois aussi, on se laisse éblouir par les apparences.
Et il suffit de quelques jours ensemble pour découvrir son autre visage...
 
Mon avis:  Un court roman sur le dédoublement de personnalité d'une jeune adolescente qui va le temps d'un été faire basculer la vie de sa meilleure amie.En quelques pages, l'auteure brosse le portrait de deux adolescentes que tout oppose. Si l'une, malgré des origines assez modestes, peut se reposer sur l'amour de ses proches et à la tête bien sur les épaules, l'autre, se laisse peu à peu ronger par ses démons intérieurs.
 
Du coté de l'histoire: nous suivons le temps d'un été Violette, une jeune fille tantôt adorable, tantôt exécrable qui a invité blanche sa meilleure amie chez sa grand mère pour les vacances mais celles-ci qui auraient du être paradisiaques pour les jeunes filles se révèlent en fin de compte un cauchemar pour Blanche.
 
Du coté de l'écriture: Le récit est écrit à la deuxième personne du singulier, ce "tu" tout au long de l'histoire rend ce roman très original, en effet Blanche s'adresse directement à sa jeune copine ce qui rend la lecture vraiment intéressante et si particulière. L'écriture est fluide et ce roman se lit d'une seule traite et c'est  tant mieux, cela permet de savourer l'intensité du récit.
 
En conclusion:  Ce thriller psychologique est prenant et se lit d'une seule traite mais je pense qu'il aurait  mérité un traitement un peu plus long. C'est un concentré d'émotions, il est poignant et beaucoup plus sombre que le laisse imaginer la quatrième de couverture. Il y a beaucoup plus dans ce récit qu'une simple amitié trouble, le comportement de Violette nous révèle un  terrible secret qui va entrainer les deux amies beaucoup trop loin. Je le recommande vivement, c'est un roman qui change vraiment des autres et l'écriture de l'auteure est vraiment agréable.
 
Extraits: 

Tout à coup, la journée de voyage me tombe dessus comme une massue et je me surprends à penser :
"Un mois, ici ! Ça risque d'être long !" 
 
"Tu as pris l'habitude d'être la vedette, celle qu'on regarde et qu'on admire. Est-ce pour ça que tu m'as choisie?"
 Parce que je sais rester dans l'ombre ?" 
 
Quelquefois je t'observe. Quand tu ne sais pas que je te regarde, ton visage n'est pas le même. Il est plus ombrageux. Comme si le ciel bleu se couvrait soudain de gros nuages noirs. Comme si le tonnerre allait gronder, le vent souffler, la tempête se lever.  
 
Cette lecture fait partie de mon challenge Jeunesse/Young Adult [2013-2014]

  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire