vendredi 23 mars 2018

Le temps des râteaux d'Hervé Mestron

Le temps des râteaux d'Hervé Mestron


Broché:   136 pages
Éditeur :   Zinedi
Parution :  15 mars 2018
 
14€90

 amazon.fr
Édouard, boutonneux, en mal de filles, est accroc aux jeux vidéo. Obéissant au médecin qui lui prescrit de la marche à pied, Édouard va accepter un job de promeneur de chiens. C’est ainsi qu’il rencontre Princesse Butterfly, un Yorkshire du sixième arrondissement, avec qui il va tisser une relation assez particulière. En effet, le chien lit dans ses pensées comme lui-même lit dans les pensées du chien. Et peu à peu, l’animal va le coacher et lui expliquer comment s’y prendre en amour. D’abord réticent, voire mal à l’aise à l’idée d’écouter les conseils d’un clebs, Édouard va peu à peu jouer le jeu et affiner sa technique d’approche auprès de Nicoline, une copine de classe dont il est secrètement amoureux. Mais si les premiers résultats sont prometteurs, la suite l’est nettement moins… 

Mon avis: Je tiens tout d'abord à remercier Fabienne des éditions Zinedi pour m'avoir si gentiment proposé ce roman d'Hervé Mestron en partenariat
Hervé Mestron est un auteur que j'aime beaucoup pour la qualité de ses écrits , c'est donc avec un réel plaisir que j'ai accepté de recevoir son tout nouveau roman et je vous avoue que la couverture n'est également pas anodine à mon désir de découvrir cette histoire car je la trouve vraiment très intéressante. Je n'ai donc pas tardé à le lire et je vous avoue que j'ai vraiment beaucoup aimé l'humour et la dérision présents dans ce roman.


Du coté de l'histoire: Édouard est un adolescent, pas vraiment des plus attirants ni des plus populaires, Édouard est du genre un peu déprimé avec son petit embonpoint et son appareil dentaire, il faut dire qu'il ne fait pas fureur auprès de la gente féminine . Alors quelle n'est pas  sa surprise lorsque sa mère, pour le désintoxiquer des jeux vidéos et du net, lui propose de promener un chien pour  le forcer à marcher un peu, conseil du médecin chez lequel, elle l'a emmené quelques jours auparavant. Un peu forcé celui-ci accepte et vient à devoir promener une petite Yorkshire, prénommée Princesse B. Ces balades imposées avec itinéraires bien réglés vont être le début de pas mal de quiproquos.
Édouard va commencer à se poser beaucoup de questions car au court de ses balades, notre  adolescent qui va se demander s'il n'est pas devenu fou,  va entendre la jeune chienne lui parler et lui affirmer que la belle Nicoline, la jeune fille dont il est secrètement amoureux , l'aime aussi sans oser le lui avouer. Commence alors une succession de quiproquos pour notre plus grand plaisir ....

Du coté de l'écriture: j'ai une fois encore retrouver la superbe plume d'Hervé Mestron, en quelques mots, l'auteur arrive à nous emmener dans son univers. Malgré une lecture rapide, Hervé Mestron nous fait passer pas mal de beaux messages à travers les yeux d’Édouard qui découvre l'amour et ses déboires. La couverture reflète à merveille l'humour présent tout au long de ce roman et la succession de quiproquos est juste hilarante. J'ai vraiment passé un excellent moment de détente
.

En conclusion : C'est encore un excellent roman d'Hervé Mestron que je viens de terminer , il arrive en quelques pages à nous emmener dans son univers et à faire passer de très jolis messages. L'humour et l'émotion sont présents tout au long de notre lecture, c'est un roman que je conseille tout particulièrement aux adolescents mais qui ravira également les plus grands.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire