samedi 23 mai 2015

Ne plus se taire de Véronique Olivier-Barberon

Ne plus se taire de  Véronique Olivier-Barberon

Broché: 112 pages
Éditeur : Oskar
Parution : 21 avril 2015
Collection : Oskar Littérature
12€95  
 
amazon.fr 
  Présentation de l'éditeur  Lucie Bourdeau, adolescente en pleine crise et en conflit permanent avec son père, fait la connaissance de sa vieille voisine, Hortense Granet. Lucie ne sait pas encore que cette rencontre va bouleverser sa vie. Hortense l invite à rentrer chez elle. La jeune fille découvre alors un sous-verre contenant un morceau de tissu avec un numéro. Curieuse, elle interroge Hortense qui ne se sent pas prête à lui répondre. Quel est donc son secret ?

Mon avis: Je remercie tout d'abord les éditions Oskar pour ce fabuleux partenariat et en particulier Angélique pour la proposition et l'envoi de ce merveilleux roman extrêmement enrichissant. 


Du coté de l'histoire: Nous suivons ici, Lucie, une jeune adolescente en rébellion contre ses parents et surtout avec son père qu'elle ne comprend plus, eux si proches avant, n'arrivent dorénavant plus à communiquer sans que cela tourne au conflit. Elle va donc un jour, par le plus grand hasard,  rencontrer une vieille dame prénommée Hortense qu'elle va aider dans la rue puis qu'elle va considérer rapidement comme sa grand-mère de cœur. Lors de sa première visite au domicile d'Hortense, Lucie va  découvrir un morceau de tissu  encadré et va alors poser des questions à la vieille femme sur la signification de celui-ci. Hortense va alors lui confier un recueil qu'elle a écrit bien des années auparavant. Lucie apprendra ainsi, par écrits interposés, ce qu'Hortense peine à  dire de vive voix : son passé de résistante et son internement à Ravensbrück. la jeune adolescente va trouver en cette personne âgée, l'oreille qu'elle n'a plus chez elle, et Hortense va elle aussi pouvoir se confier à cette toute jeune fille qui va lui faire aller de l'avant, l'aidant à se sortir de cette peur des autres et de cette solitude devenue pesante. 

Du coté de l'écriture: J'ai adoré la plume de  Véronique Olivier-Barberon, je l'ai trouvé fraîche, fluide et très adaptée aux adolescents. L'histoire en elle-même est très intéressante surtout que pour la partie  historique, elle est tirée du témoignage  du beau père de l'auteure donc elle est en partie autobiographique et franchement moi j'adore. De plus ce récit se passe près de chez moi, je ne le savais même pas en lisant le résumé mais dès les premières pages je découvre que l'histoire se déroule à Orléans, c'est sympa de pouvoir se mettre visuellement les lieux et cela m'a tout de suite plu. Lorsque l'on rentre dans l'histoire, on ne lâche plus le livre qui se lit vraiment très rapidement.

En conclusion: J'ai tout simplement adoré l'histoire, les personnages, et la plume de l'auteure que je ne connaissais pas mais qui m'a de suite enthousiasmée par l'authenticité des faits et le ton émouvant de ce récit.   
Je recommande vivement ce court roman sur la seconde guerre mondiale mais aussi sur cette superbe amitié  intergénérationnelle.

Extraits:  

Vraiment sympa, cette femme! Elle m'a vue une fois et hop, elle me prête ce bouquin auquel elle doit tenir! En plus elle ne me fait pas trois heures de morale pour que je ne l'abîme pas, que je le lise vite et blablabla et blablabla... Dès que j'ai fini mon boulot, je m'y mets! [page12]

Je me nomme Hortense Granet. Je suis née à Orléans. Fille d'Henriette Lancelot et Henri César. Avant de faire le récit des évènements qui ont marqué ma vie pour toujours, je vais tenter une présentation de ce qu'elle était lorsqu'éclata la guerre de 39-45 [page17]


La semaine s'écoula sans rien de nouveau. Son père semblait ignorer à quel point Lucie regrettait leurs relations passées. elle avait l'impression de ne plus l’intéresser. Peut être pensait-il qu'elle était trop grande pour se faire câliner? Les seules questions qu'il lui posait tournaient autour de ses résultats scolaires, dont la médiocrité suscitait chez lui, une moue méprisante. [page32]


-Quand je suis revenue me fixer à Orléans, j'ai tenté de renouer des liens passés. Cela n'a pas donné grand-chose. Je n'ai pas su comment m'y prendre. Beaucoup de mes anciennes relations n'étaient plus là. C'est la vie... [page 54]



 

http://www.oskareditions.com/Accueil.php


Cette lecture fait partie de mon challenge 1 mois/ 1 consigne 2015 


Cette lecture fait partie de mon challenge Jeunesse/Young Adult [2014-2015]

Aucun commentaire:

Publier un commentaire