samedi 20 janvier 2018

La fille qui lisait dans le métro de Christine Feret-Fleury

 La fille qui lisait dans le métro de Christine Feret-Fleury

Broché:   176 pages
Éditeur :  France-Loisirs
Parution :   janvier 2018
 
13€40
Juliette prend le métro tous les jours à la même heure. La ligne 6, le métro aérien. Ce qu'elle aime par-dessus tout, c'est observer, autour d'elle, ceux qui lisent. La vieille dame, le collectionneur d'éditions rares, l'étudiante en mathématiques, la jeune fille qui pleure à la page 247. Elle les regarde avec curiosité et tendresse, comme si leurs lectures, leurs passions, la diversité de leurs existences pouvaient donner de la couleur à la sienne, si monotone, si prévisible. Jusqu'au jour où Juliette décide de descendre deux stations avant son arrêt habituel, et de se rendre à son travail en coupant par une rue inconnue ; un pas de côté qui va changer toute sa vie.

Mon avis: Lorsqu'on est adepte comme moi de la lecture, amoureuse de la littérature, blogueuse a ses temps perdus, obligatoirement ce roman nous interpelle. C'est donc avec une réelle envie de découvrir cette histoire, que je me suis plongée dedans, malheureusement même si la plume de l'auteure est très satisfaisante et l'aspect des passeurs de livres est très agréables à découvrir, j'ai trouvé cette lecture un peu trop rébarbative et je n'ai pu accrocher avec les personnages, c'est bien dommage car le roman en lui même est comme je vous le dit u peu plus haut très intéressant à découvrir, malheureusement cela ne m'a pas enthousiasmée  comme je l'aurais pensé. 


Du coté de l'histoire:
Juliette prend le métro tous les jours, toujours la même ligne de métro, aux mêmes horaires, avec les même personnes qui l'entourent. Des usagers comme elle, qu’elle aime observer lire. Puis un jour, elle décide de changer ses habitudes, c'est à ce moment là, qu'elle va faire la connaissance de Soliman. Un homme qui ne sort jamais de chez lui et qui vit au milieu des livres en compagnie de sa fille. Soliman aime les livres, et son occupation principale est de sélectionner des ouvrages qu’il donne à des « passeurs », des personnes qui vont suivre pendant des jours afin d'observer les gens dans la rue, autour d'eux pour trouver le livre qui leur correspond, tout ça dans la plus grande discrétion. Juliette,
intriguée par le système va tout quitter pour se lancer elle aussi dans cette aventure. 

Du coté de l'écriture: J'ai vraiment beaucoup aimé la plume de l'auteure malheureusement j'ai trouvé que ce roman était tout en longueur et même si le principe de découvrir l'univers des passeurs et des livres voyageurs était très intéressant, j'aurais aimé trouvé un peu plus d'action.  Par contre, j'ai trouvé que l'auteure avait une très belle façon de parler des romans et d'évoquer la littérature en général. J'avoue même que c'est cet aspect de ce roman que j'ai le plus aimé et non l'histoire en elle-même

En conclusion : C'est dommage, je pensais vraiment découvrir une autre histoire que celle-ci, j'avoue que je me suis un peu laissée avoir par le titre, j'aurais aimé découvrir un peu plus des personnages qui gravitent dans ce roman.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire